Cette semaine, nous vous parlons des épinards, feuilles boudées par les générations qui ne les ont connues qu’en boîte.

Mais sachez que frais, les épinards ont un goût autrement meilleur et surprenant que les insipides bouillies en conserve.

Petite histoire

Plante annuelle originaire du Caucase ou d’Asie Mineure, l’épinard est devenu populaire en France tardivement.

Reconnu pour ses qualités nutritionnelles et ses bienfaits énergétiques, il entre dans la composition de plats savoureux. C’est un aliment bien-être, qui vaut le coup d’être découvert ou redécouvert pour sa saveur !

Source de vitamines, minéraux et oligoéléments
Vitamine A, B9, K, Fer, Magnésium, Manganèse, Vitamine B2, B6, B1, C, Cuivre, Vitamine E, Calcium, Phosphore, Potassium, Zinc.

Antioxydants
L’épinard contient différents antioxydants, notamment de grandes quantités de lutéine et de zéaxanthine, des composés de la famille des caroténoïdes. Les antioxydants, en général, permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diverses maladies chroniques.

Santé oculaire
Un apport régulier de caroténoïdes, pouvant provenir d’une consommation régulière d’épinards, serait associé à un risque plus faible de dégénérescence maculaire, de cataracte et de rétinite pigmentaire. Les principaux caroténoïdes des épinards (la lutéine et la zéaxanthine) ont la capacité de s’accumuler dans la macula et la rétine de l’oeil, le protégeant ainsi d’un stress oxydatif qui pourrait lui être dommageable.

Cuisine

Sachez que 50 % des vitamines C de l’épinard disparaissent lors de la cuisson à l’eau. 70 % d’entre-elles seront préservées si vous utilisez un autocuiseur.

Les feuilles d’épinard sont délicieuses en salade (crues), mais également en tarte, en poêlée, en soupe, en muffin… Laissez libre court à votre imagination !

Catégories : Actualités

Posté par christophe le 27 février 2015 | commentaires 0 commentaire

Pomme golden

Cueillette 30 septembre. Conservation jusqu’à fin janvier

Créée aux États-Unis au XIXe siècle, elle est cultivée en France depuis 1955. Sa peau est lisse, jaune d’or, mouchetée de rose, et a des parfums doux.
Sa chair croquante en fait une pomme au gout suave, doux, et savoureux. Sucrée, elle est aromatique et juteuse.
En agriculture biologique, cette pomme est particulièrement différente des autres « classiques » : c’est une pomme très digeste et facile a mâcher : idéale pour les personnes âgées et pour les enfants. Râpée, elle est très bonne pour les intestins. C’est une vraie pomm-ade (uhuh) pour la santé !

Cette pomme se déguste aussi bien crue que cuite : à croquer en salade ou en matinée comme coupe faim, ou cuite en pâtisserie, dans lesquelles elle s’avère douce et fondante.

Santé

La pomme ralentit le vieillissement prématuré.

Les anthocyanines, des pigments naturels à l’action antioxydant, pourraient contribuer à protéger contre les cancérogènes, faire baisser le taux de cholestérol LDL et prévenir la formation de caillots sanguins. Le glutathion pourrait exercer une action anticancéreuse et accroître les défenses de l’organisme contre les infections.

En bonus, je vous offre une publicité vintage, qui ne sera pas sans rappeler des souvenirs à certains ;)

Catégories : Actualités

Posté par christophe le 23 février 2015 | commentaires 0 commentaire

Une fois n’est pas coutume, je vous livre aujourd’hui une recette toute bête, toute simple, mais terriblement efficace.

Merveilleux le soir, en mode cocooning ;)

Catégories : Recettes

Posté par christophe le 13 février 2015 | commentaires 0 commentaire